> École > Projets de fin d'études > Ceux qu’on entend sur la montagne

Ceux qu’on entend sur la montagne

La controverse des vitesses en val de Suse : croiser les regards, proposer la convergence

PFE juin 2015 Paris

Auteur(s)

Milena Bleibtreu, Corentin Gallard

Enseignant(s)

Sabine Chardonnet Darmaillacq, Philippe Simon, Can Onaner

Département

AAP

Enseignement

PFE

Cycle - Année

2e Cycle - Année 5

Résumé

Le val de Suse, espace alpin situé à l’Ouest de Turin, est aujourd’hui le berceau d’un projet de ligne grande vitesse entre Lyon et Turin. L’arrivée de cette infrastructure d’échelle européenne vient affirmer l’espace traversé comme entre-deux territorial entre une haute vallée touristique et Turin, métropole en expansion. Si le projet est littéralement vilipendé par une opposition active – le comité No TAV – et s’il existe une réelle fracture entre les édiles politiques et les habitants, le projet de PFE tend à intégrer la controverse en se tournant vers le territoire et sa quotidienneté délaissée. Il vise à redéfinir la fracture apportée par la LGV afin qu’elle devienne une véritable opportunité. Tout en confortant les parcours rompus par la ligne, il s’agit également de proposer des outils de convergence à ces deux visions parallèles grâce à deux dispositifs architecturaux notables. À plus forte raison, le projet questionne le potentiel politique de l’architecture.

Ceux qu’on entend sur la montagne - Bleibtreu Milena et Gallard Corentin

Actualités2

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×