> École > Projets de fin d'études > Panser l’inachevé

Panser l’inachevé

Récupération d’une infrastructure ferroviaire restée à l’état d’ébauche en lisière de Milan

PFE juin 2015 Paris

Auteur(s)

Julien Gilbert

Enseignant(s)

Pierre Bourlier, Orfina Fatigato

Département

Transitions

Enseignement

PFE

Cycle - Année

Cycle 2 - Année 5

Résumé

Projeter dans un existant non fini prend tout son sens en Italie où nombreuses sont les constructions du segment public interrompues en phase de chantier. L’objet de cette exploration est celui d’une construction relevant de la simple réalisation de l’ossature : prévu comme une gare auto/train en périphérie de Milan, dessinée par Aldo Rossi. L’abandon de cette grande opération dirigée par la société d’exploitation des chemins de fers italiens a laissé place à une friche de plusieurs hectares faisant aujourd’hui l’objet d’un renouvellement urbain, comme l’ensemble des espaces ferroviaires en désuétude cédés à la ville. Dans ce moment crucial de basculement, le projet se pose en contradiction vis-à-vis des prescriptions urbaines de la municipalité et de la démolition programmée. Divergent de la logique consumériste et spéculative du territoire périurbain milanais, il prévoit la remise en culture de la friche et la réappropriation du squelette au service d’une « pépinière d’entreprises maraichères », ouverte au public. À travers une série de transformations encouragées des lignes de forces de la seule structure hyper tramée, il démontre son potentiel à absorber un futur possible.

Panser l’inachevé - Julie Gilbert

Actualités2

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×