> École > Projets de fin d'études > Réseau à cœur ouvert

Réseau à cœur ouvert

En réponse au mal-logement, inscrire un habitat en diffus dans le tissu urbain

PFE juin 2015 Paris

Auteur(s)

Capucine Velay

Enseignant(s)

Philippe Simon, Isabelle Chesneau, Julia Riche

Département

Transitions

Enseignement

PFE

Cycle - Année

Cycle 2 - Année 5

Résumé

Nombreuses sont les circonstances qui peuvent faire basculer dans le mal-logement : chômage, divorce, expulsion, dettes, décès, etc. Il reste alors à ces personnes, temporairement exclues du logement de droit commun (parc social, parc social de fait et parc privé), à se tourner vers le système d’assistance. Toutefois, ce dernier est peu adapté à leurs besoins, car pensé en priorité à l’attention des ménages en très grande précarité. En réponse à ces situations d’« entre-deux », ce projet imagine une solution de logements temporaires en diffus, ayant pour principaux objectifs d’offrir aux habitants une stabilisation de longue durée et de leur accorder un maximum d’autonomie et d’intimité. Mis en réseau par un cœur, pôle d’activités socioculturelles ouvert sur le quartier, les logements sont disséminés et parfaitement insérés dans le tissu urbain, contribuant ainsi à réduire le sentiment de stigmatisation de leurs habitants et à leur insertion dans le tissu social.

Réseau à cœur ouvert - Capucine Velay

Actualités2

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×