> École > Projets de fin d'études > Chronique martienne

Chronique martienne

Hypothèse d’aréo-urbanisation

Auteur(s)

Dylan Collins

Enseignant(s)

Yann Rocher, Bertrand Lamarche

Département

AAP

Enseignement

PFE

Cycle - Année

Cycle 2 - Année 5

Résumé

Ce projet est une proposition informée de stratégie pour la colonisation de Mars. Cette proposition tente de répondre à la quête d’une architecture qui puisse être un terrain de compatibilité entre les contraintes environnementales locales et les besoins vitaux humains. Quel modèle de société cette architecture induit-elle ? Comment vit le martien ? La stratégie que j’adopte est celle du nomadisme. La colonie en mouvement suit un itinéraire cyclique d’une période d’un an martien (682 jours terrestres) au rythme de la rotation elliptique de Mars autour du soleil, passant de l’hémisphère sud à l’hémisphère nord afin de profiter d’un été perpétuel. Cette stratégie permet à la fois de profiter des températures les plus clémentes, d’avoir un ensoleillement zénithale plus facile à contrôler, et de satisfaire à l’impératif de mobilité des explorateurs. Deux stratégies d’implantations sont développées, répondant aux deux topographies qui caractérise la surface martienne : les grandes plaines du Nord et les highlands cratérisés du Sud.

-

Actualités2

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×