> École > Projets de fin d'études > Voyages citadins

Voyages citadins

La gare comme interfaces des pratiques urbaines

Auteur(s)

Marine Orlini

Enseignant(s)

Sabine Chardonnet, Jac Fol

Département

AAP

Enseignement

PFE

Cycle - Année

Cycle 2 - Année 5

Résumé

Aujourd’hui, la marche est au cœur des préoccupations urbaines. Le piéton a longtemps été rejeté au profit de la voiture. Par manque d’espace adapté, la marche est devenue une pratique fonctionnelle, perdant sa qualité sensible et agréable. Elle est maintenant mise en avant à travers des zones urbaines multimodales, où tous les modes de déplacements cohabitent. La gare est un des points de concentration de ces flux. Quelle est alors la place du piéton dans ces lieux-mouvements ? La gare d’Austerlitz concentre différentes infrastructures : deux lignes de métros, le RER, les trains, mais aussi une proximité avec la Seine et le centre de Paris. Le projet propose de requalifier l’espace de la gare en un centre urbain aux différentes pratiques. En offrant des espaces diversifiés et un programme adapté, la gare tend à devenir un théâtre de la vie urbaine, un lieu animé par un flux ininterrompu d’évènements et d’interactions sociales. Par la confrontation du vide et du plein, elle se transforme en un espace où les divers rythmes du piéton se croisent et interagissent. A travers la mise en scène du corps, une nouvelle ambiance se forme dans ces lieux-mouvements.

-

Actualités2

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×