> École > Projets de fin d'études > Un gulliver rêvé

Un gulliver rêvé

Reconquérir un Méga Projet Urbain

Auteur(s)

Taehun Oh

Enseignant(s)

Rafael Magrou, Arnaud Bical

Département

AAP

Enseignement

PFE

Cycle - Année

Cycle 2 - Année 5

Résumé

De nombreuses villes dans le monde cherchent à se repositionner en favorisant stratégiquement l’industrie de la culture. Pour ce faire, des objets architecturaux singuliers sont apparus, “marqueurs” de leur identité urbaine comme à Bilbao, le musée Guggenheim construit par Frank Gehry, devenu le paradigme de ce processus. Cependant, l’architecture iconique est sujette à controverses. Elle peut jouer un rôle néfaste sur la culture, les traditions et les valeurs locales. Un exemple remarquable de ce phénomène est à Séoul, le Dongdaemun Design Plaza and Park (DDP). Ce Méga Projet Urbain couvre une superficie de 83.000 m². Sa forme singulière, sa signification symbolique et son esthétique propre ne tiennent pas compte de la dimension humaine, ni des activités des habitants du quartier, encore moins de la culture coréenne. S’il est aisé de s’insurger contre une architecture devenue un totem capitaliste, il l’est moins d’imaginer des alternatives. Ici, la problématique est la suivante : comment reconquérir un Méga Projet Urbain pour réanimer les valeurs locales et permettre aux coréens de se le réapproprier ?

-

Actualités2

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×