> École > Projets de fin d'études > Sous la canopée, une traversée augmentée

Sous la canopée, une traversée augmentée

Un nouvel horizon pour le campus de la Vallée

PFE juin 2015 Paris

Auteur(s)

Marie Mur, Louise Reboul

Enseignant(s)

Arnaud Bical, Sabine Chardonnet Darmaillacq, Xavier Fabre

Département

AAP

Enseignement

PFE

Cycle - Année

Cycle 2 - Année 5

Résumé

Le campus scientifique d’Orsay se déploie sur une topographie particulière entre la vallée de l’Yvette et le plateau du Moulon. Riche d’une nature abondante, il connaîtra une évolution à deux vitesses : un futur cluster urbain à rayonnement mondial pour le plateau, face à des stratégies d’organisations territoriales en cours pour la vallée. Pourtant, ces prochaines années, l’accès en transports en commun du projet effervescent du plateau s’effectuera par la vallée. Un manque d’accessibilité accompagné d’une augmentation d’usagers posent des questions sur le futur statut du « campus bas ». Deviendra-t-il un simple lieu de passage délaissé par le fort intérêt porté au plateau ? Ce projet a pour vocation de proposer des jonctions entre ces deux entités séparées. L’idée est de proposer des liaisons fonctionnelles composées d’usages adaptés à la mobilité pédestre et aux franchissements des limites du campus. Se mettre à échelle d’homme nous permet de répondre aux besoins de circulations et de liaisons, tout en créant une adhérence aux lieux : un principe de mouvement à différentes vitesses et intensités, des programmes accessibles de jour comme de nuit, une imbrication d’échelles pour mailler et fluidifier, une traversée augmentée – sous la canopée d’une végétation abondante – reliant les milieux d’un territoire hétérogène.

Sous la canopée, une traversée augmentée - Reboul Louise et Mur Marie

Actualités2

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×