> Études > Présentation

Une conception ouverte des études d'architecture

L’école s’attache à renforcer l’intégration de l’enseignement de l’architecture au monde de l’enseignement supérieur, en développant des activités de recherche et de formation pe …

en savoir plus...

L’école s’attache à renforcer l’intégration de l’enseignement de l’architecture au monde de l’enseignement supérieur, en développant des activités de recherche et de formation permanente. Elle est ouverte au monde professionnel par sa politique de stages.

L’école forme des professionnels compétents et cultivés, capables de répondre aux divers aspects de la demande sociale. Elle entend aussi être un lieu d’élaboration des savoirs de l’architecture et de l’environnement.

Ouverture et pluralité

Le dynamisme d’une école et sa capacité à se renouveler supposent d’accueillir la diversité des étudiants et de favoriser leur motivation et leur autonomie : à l’entrée de l’école par l&r …

en savoir plus...

Le dynamisme d’une école et sa capacité à se renouveler supposent d’accueillir la diversité des étudiants et de favoriser leur motivation et leur autonomie :

  • à l’entrée de l’école par l’accueil, à différents niveaux du cursus, d’étudiants dont la formation antérieure est diversifiée, et par une offre pédagogique présentant de nombreuses options;
  • à l’intérieur du cursus par la pluralité des lignes pédagogiques et l’organisation du débat entre des positions doctrinales différentes.

L’objectif est de développer chez les étudiants une pensée critique et autonome en même temps que des méthodes ouvertes à des pratiques futures de l’architecture.

L’ouverture se traduit par une politique d’échanges avec les autres écoles d’architecture et des universités partenaires aux échelles régionale, nationale, européenne et internationale. Le programme ne prétend pas à l’exhaustivité et ce que l’école n’offre pas dans ses grilles pédagogiques est accessible, par convention, chez ses partenaires académiques et ses partenaires internationaux.
A ce titre également, l’ENSA Paris-Malaquais est devenue partenaire de l’Université PSL en juin 2020 créant ainsi de nouvelles opportunités d’élargir ses actions de formation, de recherche et de valorisation, en s’appuyant sur la richesse et l’excellence de tous les établissements de PSL.

L’école s’attache aussi à nouer des relations constructives avec le monde extérieur et professionnel, en développant chaque année de nombreux partenariats notamment culturels et industriels.

L’école fait appel à des personnalités extérieures pour assurer une confrontation régulière à la critique externe. Convaincue de la nécessité de dépasser les ruptures entre recherche et pratique ou connaissance théorique et compétence professionnelle, l’école s’engage dans une pédagogie active et inclusive favorisant ainsi une vision complexe et innovante de l’architecture et du territoire. Chaque année l’équipe d’environ 80 enseignants-chercheurs de l’école est complétée, au gré des enseignements, par plus de 150 intervenants professionnels extérieurs.

L’école entend combiner des rythmes de travail différents, notamment par l’introduction dans le cursus de sessions intensives. L’expérimentation concerne l’enseignement du projet qui forme une part majeure, mais aussi l’activité des départements, la conception des enseignements ou l’organisation de la recherche.

Les positions fondamentales et les contenus

La discipline architecturale travaille à redéfinir ses propres limites en suscitant l’apport de la philosophie, des sciences humaines et exactes et des pratiques artistiques et numériques. Elle est présente dans la …

en savoir plus...

La discipline architecturale travaille à redéfinir ses propres limites en suscitant l’apport de la philosophie, des sciences humaines et exactes et des pratiques artistiques et numériques.

Elle est présente dans la définition des problématiques des différents départements et oriente les contenus des enseignements. L’architecture comme discipline ayant une part d’autonomie irréductible à toute science « exacte » ou « humaine », elle s’appuie sur sa propre histoire pour développer ses formulations théoriques et doctrinales. Les dimensions sociales et culturelles de la production architecturale sont appréhendées sous le double aspect des usages qu’elle permet ou suscite et des significations qu’elle produit dans le contexte culturel et artistique contemporain. Ainsi est affirmée la reconnaissance de la dimension artistique de l’architecture, au centre des relations avec les Beaux-Arts.

La maîtrise de la dimension constructive garantit l’ouverture sur la production. Elle implique l’acquisition des cultures techniques, avec une attention à l’environnement. La pratique du détail et de l’échelle grandeur impliquent la manipulation de matériaux, l’expérience de la mise en œuvre, de matières et de textures.

L’échelle territoriale enfin, aujourd’hui indissociable d’une interrogation sur la dimension urbaine de l’architecture, sur les formes de l’urbanisation et sur l’évolution des modes de vie, est appréhendée aussi bien en termes de contexte du projet d’édifice qu’en termes d’objet du projet urbain.

Enseignement et finalités professionnelles

Attentif à l’évolution des débouchés et à la diversification des modes d’exercice des professionnels du projet, le programme d’enseignement est construit selon une définition d’objectifs con …

en savoir plus...

Attentif à l’évolution des débouchés et à la diversification des modes d’exercice des professionnels du projet, le programme d’enseignement est construit selon une définition d’objectifs concernant les compétences professionnelles des étudiants qui sortiront de l’école.

Il s’agit de former aussi bien de futurs maîtres d’œuvre, que des conseillers à la maîtrise d’ouvrage, des membres de la fonction territoriale ou des enseignants-chercheurs, mais aussi de penser qu’une formation totale ou partielle en architecture peut conduire au design, à la scénographie, à l’élaboration des environnements virtuels.

La vigilance à l’évolution des métiers et à la diversification des professions se manifeste par le renouvellement naturel des enseignements et des thématiques ainsi que par l’interdisciplinarité dans la pédagogie, la politique des stages et la pratique expérimentale.

Observatoire des débouchés

Des enquêtes nationales portant sur l’insertion professionnelle des diplômés de l’enseignement supérieur Culture (enquêtes DESC) sont menées depuis 2008 par le secrétariat général du ministère de la Culture …

en savoir plus...

Des enquêtes nationales portant sur l’insertion professionnelle des diplômés de l’enseignement supérieur Culture (enquêtes DESC) sont menées depuis 2008 par le secrétariat général du ministère de la Culture afin de connaître et d’analyser les activités professionnelles de ces diplômés en rapport avec la formation qu’ils ont reçue.

Document résumé de l’enquête effectuée par le ministère de la Culture en 2018 concernant notamment l’insertion professionnelle des jeunes diplômés en architecture : consulter et télécharger le document

 

Actualités1

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×