> École > Projets de fin d'études > S'approprier le temps

S'approprier le temps

Réinterprétation du vestige d'un projet fou

juin 2016 Paris

Auteur(s)

Laura Bücher et Claire de Fraguier

Enseignant(s)

Christian Comiot, Ariane Wilson

Département

Transitions

Enseignement

PFE

Cycle - Année

Cycle 2 - Année 5

Résumé

Au nord d’Orléans, un serpent de béton sillonne les paysages. Entre champs, forêt et bourgs, flottant à six mètres au-dessus du sol, long de dix-huit kilomètres, il ne peut échapper aux regards. Incongru, au cœur des plaines beauceronnes, l’objet intrigue. S’il semble n’avoir aucune signification aujourd’hui, le viaduc a défrayé la chronique dans les années 1960. Image d’un futur idéalisé, il devait être le support d’un moyen de transport révolutionnaire : l’Aérotrain. Après quelques années de gloire, le projet est avorté. Ne demeure, dans le paysage, que le vestige d'une infrastructure. Pour nous, le viaduc reste cependant un symbole puissant, poétique et fantasmagorique ; un objet en latence et non en ruine. Quarante ans après son abandon, nous réveillons son rôle de support, non pas dans son usage premier, mais comme support d’une réflexion cette fois. À travers quatre mises en scène de l'infrastructure, nous invitons ainsi à porter un nouveau regard sur la voie et, dans un monde où tout s’accélère, à prendre le temps de mieux découvrir.

-

Actualités2

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×