> École > Projets de fin d'études > 1000 mètres d’hospitalité

1000 mètres d’hospitalité

Pour les tisseurs de parcours 

Auteur(s)

Ana Rodriguez

Enseignant(s)

Sébastien Thiéry, Yann Rocher

Département

AAP

Enseignement

PFE

Cycle - Année

Cycle 2 - Année 5

Résumé

La ligne 2 du métro aérien s’étend sur près d’un kilomètre et raccorde Barbès Rochechouart à la place de Stalingrad. L’espace public sous le métro aérien est difficilement franchissable, ce qui dissuade les riverains de l’emprunter comme une promenade. Ses espaces isolés et dénués d’activités incitent à l’appropriation de ces lieux comme ce fut le cas lors de la crise migratoire. Ce projet prend ainsi cette situation d’urgence comme une opportunité afin des créer de nouvelles formes urbaines d’hospitalité. L’enjeu est donc d’offrir aux piétons et aux riverains un espace public de qualité. Transformer cette coupure urbaine en catalyseur, un parcours d’hospitalité permettant de tisser les ruptures urbaines et humaines. Un renouveau de cet interstice qui repose sur le partage des espaces communs, qui n’exclut personne et accueille tout un chacun. 

-

Actualités2

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×