ENSA Paris-Malaquais > École > Publications > Superarchitecture

Superarchitecture

le futur de l'architecture 1950-1970

nov. 2004 Éd. de la Villette

Auteur(s)

Dominique Rouillard

n°ISBN

2-903539-68-5

En 1950, la revendication d’une architecture du futur par les avant-gardes se fracasse contre la médiocrité esthétique et le fonctionnalisme primaire de la reconstruction. Une crise durable affecte alors la discipline. L’heure est aux interrogations drastiques : l’architecture a-t-elle encore un futur ? Ou qu’est-ce que l’architecture ? Autour de Smithson, d’Hans Hollein, les courants qui émergent cherchent une nouvelle définition dans l’idée de produit, de mode, de fiction, de média.

Surgit une nouvelle utopie : la mégastructure. Hybride colossal qui règle à la fois, et l’architecture, et l’urbanisme, et les infrastructures. Mais l ‘engouement des métabolistes japonais, de Yona Friedman ou d’Archigram pour ces grandes machines censées résoudre les problèmes à l’échelle planétaire, cède le pas à l’architecture radicale. Avec Archizoom ou Superstudio, on bascule d’une architecture conçue en termes de progrès social et de bonheur humain, à une architecture de la révélation du monde existant. De l’utopie critique de ces projets et de la puissance évocatrice des dessins, Rem Koolhaas, Bernard Tschumi ou MVRDV se sont inspirés pour construire leur univers conceptuel.

-

Actualités4

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×