> École > Accueil École > Les lieux

Accueil École - Les lieux

Les lieux

Au coeur de Paris, sur la rive gauche de la Seine et en face du musée du Louvre, l’École nationale supérieure d’architecture Paris-Malaquais est établie avec l’École nationale supérieure des Beaux-Arts, lie …

en savoir plus...

Au coeur de Paris, sur la rive gauche de la Seine et en face du musée du Louvre, l’École nationale supérieure d’architecture Paris-Malaquais est établie avec l’École nationale supérieure des Beaux-Arts, lieu fondateur de l’enseignement de l’architecture en France et à l’étranger.

Les activités pédagogiques de l’école se déploient également, dans un édifice proche, 1 rue Jacques Callot, construit en 1931 par l’architecte Roger-Henri Expert.

Le bâtiment Perret

A la fin du XIX° siècle, l’Ecole de Beaux-arts acquis des terrains qui la reliant au Quai Malaquais et elle fit construire une grande salle d’exposition (la Melpomène). Cette salle, dotée d’un éclairage zénithal n’a pas de fenêtre, et cela permis, juste après la 2ème guerre mondiale, de l’entourer de trois étages d’atelier. Ceux-ci répondaient à de nouvelles méthodes d’enseignement et furent conçus par l’entreprise d’Auguste Perret. Actuellement, l’école d’architecture occupe la partie Est de ces ateliers.

La cour du Mûrier

Dans les années 1830, Félix Duban, l’architecte en charge de la construction de l’école des Beaux-Arts, entrepris le percement de la cours d’honneur. Dans ce but, il démolit le cloître du couvent des Petits-Augustins et reconstruit plus au nord, un nouveau cloître de style néoclassique. Un mûrier de Chine déjà planté dans l’ancien cloitre, a transmis son nom à cette nouvelle cour ombragée. Dans la galerie qui l’entoure, Duban fit disposer la reproduction des frises du Parthénon. C’est par cette cours que de nos jours, on accède à la bibliothèque de l’ENSAPM.

Le bâtiment Lenoir

A la fin des années 1990, ces locaux préfabriqués, furent installés entre le Palais des Études et l’Hôtel de Chimay pour répondre aux nouveaux besoins dus à la réorganisation des écoles d’architecture de la région parisienne alors en cours. Ce bâtiment a été conçu par l’architecte Nicolas Michelin, il abrite des salles de cours, les laboratoires de recherche, le studio de photo/vidéo et le service informatique de l’ENSAPM.

L’amphithéâtre 2 des Loges

le bâtiment des loges est le plus ancien construit spécifiquement pour l’école des Beaux-Arts. Il fut édifié entre 1820 et 1824 par François Debret dans un style classique italianisant. C’était le bâtiment des concours, chaque étudiant s’isolait dans une loge, parfois jusqu’à trois jours, pour réaliser un esquisse ou une œuvre. Le plus célèbre de ces concours étant celui récompensé par le Prix de Rome. Le bâtiment a été entièrement restructuré dans les années 1970 et son rez-de-chaussée est maintenant occupé par deux amphithéâtres.

Le bâtiment Callot

Les activités pédagogiques de l’école se déploient également, dans un édifice de 5 étages, très proche, au 1 rue Jacques Callot. Il fut construit en 1931 par l’architecte Roger-Henri Expert, aussi connu pour l’aménagement de paquebots. Peut-être en raison de cette influence, ce bâtiment est le premier à afficher une telle modernité dans le centre de Paris.

Actualités2

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×