> Études > Projets de fin d'études > Natures oubliées

Natures oubliées

Panser le paysage post-industriel brestois

2020

Auteur(s)

Céline Gourvil, Aymeric Rouot

Enseignant(s)

Marc Armengaud, Julien Zanassi

Département

Mutations

À la pointe du Finistère, la ville de Brest se voit restituer des fragments de son paysage fluvial jusqu’alors caché par les activités de l’armée. Aujourd’hui, il existe un enjeu écologique majeur dans le traitement des friches industrielles et militaires qui ont eu des impacts sur une très vaste partie des territoires qui les entoure.

Alors comment la transformation d’un paysage post-industriel peut-elle répondre à l’urgence environnementale ? Par son caractère de ville reconstruite, Brest renvoie l’image d’une ville grise, causant un manque d’attractivité à l’échelle de la métropole. Or, le déverrouillage de foncier de taille très importante fait apparaître une figure nouvelle à laquelle nous pensons qu’il faut répondre par une vision qui est à l’échelle de la vallée fluviale, celle d’un parc au bord des rives. Par sa morphologie tentaculaire formée par des vallons, c’est un ensemble qui serait apte à vasculariser la sédimentation des quartiers qu’il traverse.

C’est la possibilité d’un renouvellement du cadre de vie qui se prépare à faire face à la crise environnementale et au développement d’une métropole.

version numérisée en ligne (réservée aux abonnés ArchiRès)

-

Actualités1

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×