> Études > Projets de fin d'études > Le commun des sources thermales de Sofia

Le commun des sources thermales de Sofia

328 litres par seconde

2020

Auteur(s)

Dora Tzvetanov

Enseignant(s)

Bérénice Gaussuin, Marc Armengaud

Département

Mutations

Dans un contexte de sécheresses de plus en plus fréquentes dans le sud-est de l’Europe et, plus généralement, de la problématique grandissante de l’eau à l’échelle mondiale, Sofia peut devenir un terrain d’expérimentation grâce à la présence naturelle de cette ressource sous sa forme la plus particulière : la source d’eau thermale. Les sources de Sofia constituent un bien commun et populaire qui se matérialise dans la ville sous plusieurs formes. Elles sont au nombre de 31 et comptabilisent un débit total de 328 L/s ; la plus petite offrant un débit de 0,10 L/s et la plus grande un débit de 80 L/s. Les sources sont chaudes, avec une température moyenne pondérée de 40 °C.

Pourtant la plupart du temps, le débit de l’eau de source rejoint le réseau d’eaux usées de la ville sans être utilisé, ni même considéré. Il s’agit alors d’envisager ces eaux comme une ressource à la fois sociale et énergétique. Comment les sources de Sofia, de par leurs diversité et dispersion, peuvent-elles devenir le support de nouvelles stratégies de projet répondant aux enjeux sociaux et écologiques auxquels la capitale doit faire face ? Ce projet de fin d’études consiste en la 1re étape d’un processus d’intégration de ces sources dans la ville, à travers des reconnexions naturelles.

version numérisée en ligne (réservée aux abonnés ArchiRès)

-

Actualités1

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×