> Études > Projets de fin d'études > Vers le réemploi des pales d’éoliennes en architecture

Vers le réemploi des pales d’éoliennes en architecture

2020

Auteur(s)

Jérôme Pitance

Enseignant(s)

Loïc Coulon, Robert Le Roy

Département

Transitions

Cela fait 20 ans que des éoliennes sont installées en Europe, et les premières arrivent déjà à la fin de leur durée de vie. Malheureusement, il est pour le moment impossible de recycler leurs pales. Mon PFE propose un réemploi de ces objets en architecture. J’ai commencé par une analyse scientifique permettant de valider l’emploi de pales comme structure porteuse pour une grande portée. Pour cela, j’ai estimé les efforts aérodynamiques que subit une pale installée sur une éolienne. Je me suis ensuite assuré que les sollicitations dans les pales réemployées ne dépassent pas ces efforts.
Puis, j’ai exploré différentes façons de les mettre en œuvre dans un projet. Je propose entre autres de les intégrer pour une couverture de stade ou une piscine municipale.
La finalité de mon travail a été de développer un projet complet pour une extension du site de General Electric à Saint-Nazaire afin d’implanter une nouvelle halle pour l’entretien des éoliennes offshore, et un nouveau restaurant d’entreprise.
Par la confrontation entre les pales et le reste du bâti, par leur interaction avec la lumière et leur présence face à l’usager, c’est un nouveau vocabulaire architectural qui se découvre.

version numérisée en ligne

-

Actualités1

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×