> Études > Projets de fin d'études > Un dernier lieu

Un dernier lieu

Spatialiser le droit de mourir dans la dignité

2020

Auteur(s)

Jun-Ho Lee

Enseignant(s)

François Gruson, Caroline de Saint-Pierre

Département

Mutations

Le projet repose sur le constat d’une absence de choix pour celles et ceux qui souhaitent mettre fin à leurs jours en France. Un manque que dénoncent aujourd’hui les nombreuses associations militant pour le droit des malades.
À travers l’hypothèse d’un Apokrinon (du grec Apo krino : faire ou proposer un choix), le projet explore une situation fictive où ce choix devient possible.
Ce dernier prend place au coeur du lieu-dit le Regagnat, une ancienne carrière de pierre calcaire au nord de Montpellier, dans un paysage qui sent le thym et la pierre chaude. Le projet tient dans la déclinaison d’une même
question : comment s’inscrire sur cette double épaisseur constituée par une première couche dure, le sol calcaire et les fronts en ruines puis une seconde sous forme de pellicule que constitue la garrigue ?
Enfin, il s’agit de prendre en compte l’ensemble des dimensions qui entourent la mort et de leur donner une matérialité commune afin que cela devienne un moment choisi et non plus par défaut. Finalement, à l’image du site qui meurt, se régénère et conserve les traces de son passé, les hommes en font de même à travers une architecture qui accueille la mort, la vie et leur mémoire.

version numérisée en ligne

-

Actualités1

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×