> Études > Projets de fin d'études > Bois nomades

Bois nomades

Une méthodologie de réemploi de petits bois

2020

Auteur(s)

Léa Ganteil

Enseignant(s)

Minh Man Nguyen, Nicolas Leduc

Département

DM

Le pavillon démonstrateur Bois nomades, objet d’étude permettant de démontrer la méthodologie de réemploi de petit bois, s’appuie sur le gisement de parquet issus des démolitions pour en faire une structure unique qui respecte l’aléatoire du gisement.

Ce gisement et particulièrement présent en Plaine Commune. La méthodologie de projet convoque un réseau d’acteurs et de lieux nécessaires au réemploi du matériau : localisation des sites émetteurs, localisation des sites de stockage puis localisation des sites de transformations, dans un rayon local.

Le projet Bois nomades s’appuie à la fois sur les savoir-faire ancestraux autour du bois et une logique et un contrôle algorithmique. Le script consiste à prendre le contrepied du fonctionnement de la filière bois aujourd’hui. La filière bois industrielle rejette la singularité du gisement qui ne réponde pas aux performances standardisées, soit par la transformation abusive, soit par le recyclage. Le développement de mon projet s’appuie sur les composantes bois qui font de chaque élément une entité unique : longueur, noeuds, sections.

On constitue une base de données Excel lu dans Grass Hopper et gérée par un script Python. Ce dernier va assigner chaque élément de bois en fonction de son potentiel structurel dans la matrice structurelle. Cette méthode permet de garantir l’économie de matière et d’énergie lors du processus de réemploi et encourage également son réemploi futur.

version numérisée en ligne (réservée aux abonnés ArchiRès)

-

Actualités1

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×