> Études > Projets de fin d'études > L’Haut Dessous

L’Haut Dessous

2020

Auteur(s)

Léa Miot

Enseignant(s)

Catherine Clarisse, Christian Pottgiesser

Département

AAP

L’Haut Dessous, titre de ce projet, nous réfère à ce qu’il se passe au-dessus, mais aussi en dessous.

Aujourd’hui, les villes sont de plus en plus saturées et les espaces constructibles sont quasi inexistants, tandis que la demande ne fait qu’accroître.

L’architecture contemporaine subit cette problématique d’espace restreint. Les nouvelles architectures doivent trouver des solutions pour s’adapter aux contraintes, mais aussi à la demande ; en se greffant à l’existant par des extensions, en faisant l’objet de rénovation ou d’insertion sur des sites déjà occupés.

Le cas de l’École des Beaux-Arts au centre de ce projet de fin d’études en est un exemple. L’École d’Architecture qui cohabite avec celle des Beaux-Arts se trouve dans l’urgence de trouver des surfaces supplémentaires à cause de la démolition prévue du préfabriqué Lenoir.

Mais la question est de savoir comment, l’architecture contemporaine peut-elle cohabiter avec une architecture déjà existante classée au patrimoine historique. Il semblerait que la cohabitation entre récent et ancien fasse l’objet de nombreux débats sans réponse univoque pour le moment. La réponse, se trouverait-elle dans l’Architecture dissimulée ?

version numérisée en ligne

-

Actualités1

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×