> Études > Projets de fin d'études > Quelque part, une maison tombe, tourne et se lève

Quelque part, une maison tombe, tourne et se lève

D’un vent qui se fait vague d’un bateau qui se fait maison d’un homme qui se fait manoeuvre d’un vent...

2020

Auteur(s)

Louis Allart, Manon Jouvie

Enseignant(s)

Pierre David, Peggy Garcia

Département

AAP

Ce qui vient, c’est la formulation d’un possible.
Alors d’abord, avant de le réaliser, il faut le faire exister.
Ça prend du temps. Ça prend un livre. 100 pages, un script, qui découpe en 25 fragments le paysage intellectuel, esthétique, politique d’une maison qui tombe, tourne et se lève, littéralement.
Et entre les fragments, le passage d’un homme, ou d’une femme, on ne sait pas, d’un lambda, qui monte, comprend, descend, puis dort, et finit par partir.
Sa traversée de la maison, c’est le montage d’un film.
C’est la trace qu’on suit pas à pas pour, petit à petit, découvrir le volume qui se déploie, à l’échelle de notre corps, à la vitesse de notre démarche, au rythme d’une pensée. Afin de donner l’espace, le temps, à ce qu’une idée s’éprouve et se laisse exister. Celle qu’on puisse habiter dans le mouvement, d’une maison qui danse, imperceptiblement.

Le film est disponible sur Youtube : www.bit.ly/maisondanse ou rechercher « Quelque part, danse une maison », des informations plus détaillées et un making-of sont aussi à voir sur la chaine.

version numérisée en ligne

-

Actualités1

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×