> Études > Projets de fin d'études > Le conservatoire insoluble

Le conservatoire insoluble

Le risque climatique et la chaloupe de sauvetage

2020

Auteur(s)

Louise Tanant

Enseignant(s)

Dominique Rouillard, Gilles Delalex

Département

THP

Aujourd’hui, l’humain entreprend la sauvegarde de ce qui risque de disparaître face à la crise environnementale qu’il a engendrée. La tension entre la crise et la capacité humaine à construire des récits de façon intemporelle engendrent la construction de nouveaux récits de survie. Le conservatoire est un lieu qui maintient des formes matérielles de façon artificielle. Il s’agit d’un équipement autonome qui conserve différentes formes du vivant : le corps, la trace, le fragment. Chacune renvoie à un modèle de l’histoire de la conservation : l’Arche de Noé est le modèle mythologique qui conserve le corps du vivant, le Muséum d’Histoire naturelle est le modèle historique conservant la trace et le laboratoire de génétique est le programme contemporain qui conserve le fragment, l’ADN, le gène du vivant.

version numérisée en ligne (réservée aux abonnés ArchiRès)

-

Actualités1

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×