> Études > Projets de fin d'études > Habiter les Murs à pêches

Habiter les Murs à pêches

De la marge à l’impulsion

2020

Auteur(s)

Pierre-Blaise Desgrolard

Enseignant(s)

Ariane Wilson, Yves Belorgey

Département

E&P

Entre urbanisation et préservation, le quartier des Murs à pêches de Montreuil est tiraillé par des visions qui se frictionnent.
Cette enclave est considérée comme une réserve foncière par les pouvoirs publics, mais a permis à des populations en marge de trouver un refuge au cœur de la ville dense. Des voyageurs (gitans, tziganes, roms, etc.) y cohabitent avec quelques habitants ayant su défendre leurs terres face aux projets d’aménagement urbain.
Depuis les années 2000, la présence associative ne cesse d’y croître, œuvrant à la revitalisation des murs et au redéploiement d’une activité agricole, essayant de sensibiliser et fédérer acteurs et habitants autour d’un projet de transition. Cependant, l’urbanisation se poursuit avec la construction du Site de Maintenance et de Remisage du tramway (SMR), une infrastructure qui va s’implanter sur des terrains inexploités mais en partie habités par des familles de voyageurs. Face à cette situation d’urgence, ma proposition prend la forme d’un projet de relogement pour des familles de gens du voyage en situation d’expulsion. Il s’articule dans les dynamiques du quartier et propose une façon d’intégrer le double mode de vie, nomade et sédentaire.

version numérisée en ligne

-

Actualités1

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×