> Études > Projets de fin d'études > Folies verticales

Folies verticales

La confrontation de l’horizontalité dense avec l’hybridité vertical à Boulogne-Billancourt

2020

Auteur(s)

Seongmoon Yoo

Enseignant(s)

Xavier Gonzalez, Gaëtan Le Penhuel

Département

PASS

Le site de l’îlot D5 est la dernière pièce à apporter à l’histoire de l’usine Renault de nos jours.

Le projet met en place une stratégie architecturale au sein du site qui se caractérise par sa confrontation entre de grands éléments paysagers et le tissu urbain. Dans le but de développer l’identité de Trapèze en tant que quartier mixte, le projet vise à concevoir l’hybridité à travers une construction dense et verticale. Au bas de l’immeuble, le socle a pour objectif de dynamiser la vie du rez-dechaussée en mêlant l’ensemble de la population. Cet édifice de qualité, traversable et accessible pour tous, met en valeur les activités dans une horizontalité hybride. La tour développe également la notion de l’hybridité à travers sa verticalité en créant une nouvelle silhouette à proximité du fleuve.

Les bureaux se déploient dans les espaces collaboratifs, les logements et les hôtels s’installent dans les espaces imprégnés de lumière naturelle.

De plus, un vaste espace public ouvert sur 360 degrés se trouve dans la strate intermédiaire à 50 mètres de hauteur. Il offre la possibilité de profiter d’un paysage lointain et d’équipements attractifs à disposition de tous les utilisateurs de ce lieu.

À travers la réalisation d’un édifice sur l’îlot D5, nous souhaitons donc intégrer dans une situation exceptionnelle la densité et l’hybridité verticale, permettant ainsi d’animer la proue du quartier Trapèze.

version numérisée en ligne

-

Actualités1

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×