> Études > Projets de fin d'études > Des gens sans importance

Des gens sans importance

2020

Auteur(s)

Vladislav Frolov-Celarier

Enseignant(s)

Thierry Mandoul, Vincent Priori

Département

Transitions

Les abus et les violations du droit de travail se produisent au coeur même de l’Europe. En effet, cela concerne les routiers. Ils passent environ 2/3 de leur vie dans leurs camions. Ces nomades de la route sont pour la plupart des migrants et payés en dessous des salaires minimums des pays où ils travaillent. Ils vivent pendant des semaines dans leurs cabines. Ils y dorment, cuisinent, mangent et y se soulagent, ou sur des aires d’autoroutes si elles existent.

Le site en question est Belarus. Ce territoire relie les deux mondes : celui de l’Europe et de l’Asie. Il est au coeur du commerce mondialisé. Aux endroits de douane, on a des espaces urbanisés qui génèrent des centaines de camions. Le projet est d’améliorer le trafic et la condition des gens. Imaginer autrement des infrastructures unifonctionnelles qui sont sous développées. Il a un programme autonome, posé sur la route en amont de la douane. Répondre à ce programme et se soucier du développement du territoire et donc de la ville. Une infrastructure autoroutière qui est vue comme une barrière entre la ville et son extension qui peut générer un lien à travers son architecture. Le paysage végétal va améliorer le confort physique et moral des nomades et sédentaires. Ces arbres comme des vestiges, exprimeraient l’évolution imminente des mobilités et sensibiliserait l’observateur au métier du routier.

version numérisée en ligne

-

Actualités1

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×