> Études > Projets de fin d'études - Rubrique en chantier > 1001 voix dans la nuit

1001 voix dans la nuit

Le théâtre de Beyrouth, coulisses d’une diaspora, scène du peuple libanais

2021

Auteur(s)

Clara Yammine

Enseignant(s)

Jac Fol, Arnaud Bical

Département

AAP

Dans la culture libanaise, il y a un rapport inévitable à la nostalgie que je tente aujourd’hui de fuir, l’exagération, le drama. Le cheminement du projet prend source dans la fuite du drame et trouve refuge dans un théâtre. Réveillé par les manifestants d’octobre 2019, le Théâtre des 1 001 nuits de Beyrouth recèle toute l’histoire du Liban, et cristallise des souvenirs heureux. Chaque drame étant à l’origine d’une fuite, après l’explosion du 4 août, la diaspora libanaise grandit et s’étend. Voir et entendre à distance sont deux des plus anciens fantasmes de l’humanité. Mon regard depuis la France a été un élément très important dans ce projet, qui voulait, dès le départ, être un émetteur-récepteur à l’échelle mondiale. Au- delà d’une simple réhabilitation, le Théâtre devient radio, se décloisonne et devient un lieu de débat, de convivialité, de disputes, mettant ainsi en scène le Liban à travers le monde.

version consultable en ligne

yammine_clara -

Actualités1

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×