> Études > Projets de fin d'études - Rubrique en chantier > Confinement libre

Confinement libre

Infra-subversion de l’espace domestique

2021

Auteur(s)

Prudence Picavet

Enseignant(s)

Jac Fol, Christian Pottgiesser

Département

AAP

Paris avant 2020, l’After est un moment délimité dans le temps, qui commence précisément dès l’instant où les autres s’arrêtent de faire la fête. Une parenthèse dont la clôture est en option et dans laquelle une certaine idée romantique tenace nous chuchote que l’on peut y croiser d’ autres gens, qui nous accompagnent dans une dissociation du temps et de l’esprit. Face à un espace public confisqué, coupables de participer à des regroupements illégaux, on s’est retranchés massivement chez les uns et chez les Si le confinement signifie l’immobilité, aux dépends de ces conditions imposées et supposées exceptionnelles, j’observe un déplacement de l’espace neutre prédisposé à la fête libre, vers le logement privé. Au cours de l’After, le « schéma programmatique » est malmené. Ces nouvelles mobilités, corrélées aux principes de confinement, activent également des configurations interpersonnelles inédites. Circonscrit dans un rayon de 10 km, quel parcours emprunter au cours de cet itinéraire « conformément effectué » ? Quelles sont les reconfigurations d’un espace public confisqué ? Comment se développe l’espace public dans l’espace privé ? Comment se dessine l’espace domestique de l’After ?

consultable à la bibliothèque de l’école

Picavet_Prudence -

Actualités1

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×