> Études > Projets de fin d'études - Rubrique en chantier > Construire la démocratie

Construire la démocratie

L’Algérie après le Hirak

2021

Auteur(s)

Hassina Ghalia

Enseignant(s)

Gilles Delalex, Mathias Gervais de Lafond

Département

THP

Le Hirak (الحراك mot arabe qui signifie le mouvement en continu) est une série de manifestations pacifiques qui se sont déroulées dans toutes les villes algériennes. Le Hirak s’est déclenché le 22 février 2019 suite à la candidature d’Abdelazziz Bouteflika pour un cinquième mandat présidentiel. Le 2 avril 2019, le président démissionne, après une pression mise par l’armée, par son Chef d’État-Major, le donneur d’ordres indirect de l’État algérien.

Le peuple algérien occupait chaque vendredi les rues des villes en marchant, sans un plan préalable réclamant le départ de tout l’ancien système. Un nouveau président a été élu le 21 décembre, un ancien premier ministre du gouvernement de Bouteflika.

Aujourd’hui le Hirak n’est plus mais l’expérience reste et la lutte devrait continuer. Orienter le projet vers la commémoration est un deuil, le Hirakdoit se poursuivre, l’image de lutte, le son de l’opposition ne doivent pas s’arrêter.

Un projet d’école de cinéma est dans l’idée très simpliste mais est une utopie en Algérie.

Le Hirak est non seulement une lutte à but politique et social mais aussi un programme culturel de projet de réconciliation : Démocratie – Prise de parole – Écrans.

version consultable en ligne

Ghalia_Hassina -

Actualités1

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×