> Études > Projets de fin d'études - Rubrique en chantier > Itoiz

Itoiz

Entre marge et avant-garde

2021

Auteur(s)

Elena Goicoechea

Enseignant(s)

Thierry Mandoul, Natalia Petkova

Département

Transitions

La submersion par les eaux d’une part de l’identité de la vallée d’Itoiz a entraîné le déclin d’un territoire déjà en marge. Depuis cette transformation douloureuse du paysage par l’arrivée d’un barrage, l’oubli général dans lequel elle est tombée a laissé la vallée sans fonds pour se relever. Pourtant, une flamme nouvelle anime les esprits des habitants qui ne laisseront pas une seconde fois le devenir de leur territoire leur filer entre les mains. Autant pour les villages occupés par des communautés que pour les villages traditionnels, il est impératif de reconstruire collectivement une culture de l’habiter en accord avec ce nouvel environnement. Néanmoins, le nouveau point d’intérêt touristique qu’a créé le lac d’Itoiz avec ses plages et sa zone nautique, comporte le risque d’altérer encore une fois un certain rapport qu’a entretenu la vallée avec son territoire jusqu’à aujourd’hui.

Dans ce contexte fragile, le palais d’Artzi, lieu symbolique des artzibartar tout juste épargné de la noyade, peut devenir, par sa situation stratégique et sa neutralité, le représentant d’une nouvelle façon d’habiter la vallée.

version consultable en ligne

Goicoechea_Elena -

Actualités1

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×