> Études > Projets de fin d'études - Rubrique en chantier > J’écris ton nom

J’écris ton nom

Le lieu de l’oppression

2021

Auteur(s)

Taecheon Kim

Enseignant(s)

Catherine Clarisse, Arnaud Bical

Département

AAP

L’Anti Communist Departement Office of the South Korea National Police a été construit en 1976 à Séoul. Il s’agissait d’un lieu d’interrogatoire et de torture des résistants aux dictateurs (1961-1987). C’est donc un lieu qui symbolise fortement la violence de l’État. Des preuves architecturales vivantes montrent que cet espace a été utilisé pour la torture systématique : la cage d’escalier en spirale pour le convoi du suspect, visible à l’intérieur, la structure de la salle d’enquête de laquelle le suspect ne peut pas sortir volontairement, les fenêtres du 4e étage distinctes des autres étages, les baignoires installées dans chaque salle d’enquête, en sont des exemples.

Pour mon PFE, je peux ainsi poser les questions suivantes : Comment l’architecture du pouvoir est fabriquée et pensée par les architectes ? Comment est-elle exploitée par les pouvoirs politiques et militaires en Corée du Sud ? Comment cette architecture, ayant accueilli des usages allant à l’encontre des Droits de l’Homme, devrait-elle être transformée et utilisée à l’avenir ? Comment transmettre la mémoire du lieu ? Et quel rôle l’architecte doit-il jouer dans ce processus ?

version consultable en ligne

Kim_Taecheon -

Actualités1

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×