> Études > Projets de fin d'études - Rubrique en chantier > Pêches enchantées / Murs en chantier

Pêches enchantées / Murs en chantier

Vers la pérennisation d’un patrimoine ordinaire vivant et habité

2021

Auteur(s)

Adrien Paumier

Enseignant(s)

Pierre David, Anne-Lise Seusse

Département

AAP

Vers 1870, 300 kilomètres de murs à palisser tapissent le territoire de Montreuil. De ce grand labyrinthe de cultures fruitières subsistent des bribes, la plupart regroupées sur une trentaine d’hectares à l’est de la commune. On y trouve aujourd’hui un patchwork d’époques et d’usages : parmi ces ruines cohabitent des lieux cultivés, habités ou délaissés.

Parfois décrit comme « un trou noir dans les projections urbanistiques », le quartier des Murs à pêches semble toujours s’être refusé aux visions surplombantes, à devenir support d’aménagements hors sol et englobants. Face à ce constat, ce projet cherche à jouer le jeu d’une intervention réaliste et potentiellement mise en œuvre dès à présent. Il s’agit de trouver l’angle d’attaque idéal pour permettre le déploiement de la multiplicité d’envies qui animent aujourd’hui les usagers des lieux.

version consultable en ligne

Paumier_Adrien -

Actualités1

{{title}}

{{message}}

{{validate.label}}
{{cancel.label}}

{{title}}

{{message}}

Ete vous sure

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×